bénin

  • Tee-shirt loose Béninois et... Ceinture Bollywood

    Bien avant ma tunique béninoise de C'est Dimanche, lorsque j'ai voulu me (re)mettre à la couture après quelques expériences pas très réussies il y a bien des années, je suis tombée comme beaucoup sur les patrons japonais.

    J'ai donc acheté le livre de Nani Iro (livre référencé comme le 67 chez les Japan Couture Addicts ) et pour mon 1er modèle, j'ai choisi le modèle le plus simple le C mais que j'ai modifié: encolure arrondie et haut raccourci ce qui a donné un tee-shirt très très simple et bien loose.

    Le tissu, magnifique, vient du Bénin, a été teint à l'indigo par la méthode du tie and dye et m'a été offert par Mon Petit Frère.

    Donc ce tee-shirt commencé il y a presqu' UN an est enfin terminé. Il m'a fallu ma 1ère expérience "C'est Dimanche" ainsi que les conseils sur Coupe Couture pour m'en sortir...

    Mais si j'ai vraiment mis autant de temps c'est que je me suis rapidement décidée à réaliser un accessoire pour ce tee-shirt que je trouvais un peu trop simple: une ceinture BRODEE.

    Et cela a mis beaucoup, beaucoup de temps.

    Voici mes sources d'inspiration:

    - une grille de zèbre en tissage peyote

    - des photos de céramique iznik glanées sur le net

    - le livre The Art of Bead Embroidery: Techniques, Designs & Inspirations de Heidi Kummli et Sherry Serafini

    - le livre japonais Simple corsage making acheté grâce à Tricot Méthode Frankenstein

    - les frous-frous de Facile Cécile

     

    Les fournitures viennent de La Droguerie, La Perlerie, Perles & Co.

     

    Le résultat en images:

    • Le tee-shirt loose porté avec la ceinture
    TSLoose.jpg

     

    • une fleur qui devait à l'origine se trouver sur la ceinture mais qui finalement sera un accesoire de plus...
    Fleur.jpg
    • la ceinture en détails...
    Ceinture.jpg

    Voilà comment je me trouve en partance pour Bollywood à partir de patrons japonais et d'un tissu béninois...

     

  • Tunique Béninoise

    Dans ma famille, personne ne coud vraiment.

    Mes 1ers essais de couture remontent donc au Collège pendant les cours d'Education Manuelle et Technique.

    En 5ème, nous devions coudre une pochette. Avec une camarade de classe, nous avions choisi un magnifique tissu provençal de chez les Olivades mais nous avions peur de ne pas être à la hauteur.

    Alors, sans se poser plus de questions, nous avons fait réaliser notre pochette par une couturière chevronnée... Bien sûr, tout était tellement parfait que personne n'a été dupe. Mais nous avions sauvé notre coupon de tissu.

    En 4ème, nous devions réaliser un sac polochon. Mes essais avec la machine n'était pas brillant: j'appuyais à fond sur la pédale et mes coutures n'étaient donc pas du tout droites, au grand désespoir de notre professeur.

    Ensuite j'ai attendu plusieurs années avant de me remettre à coudre & j'ai même fini par acheté une machine Brother:

    -Un pantalon patron maison & cousu à la main qui n'a pas résisté lorsque je suis monté sur mon vélo (heureusement que j'était en rase campagne...)

    -une tunique jamais terminée

    -un plaid avec des appliqués jamais cousus droits

    -des housses de couettes plutôt réussies en tissu wax....

     

    Puis comme beaucoup d'entre nous, j'ai eu envie de tester les patrons japonais et de me relancer dans la couture.

    Un 1er essai non terminé qui ne m'a pas vraiment convaincu (mais je sais maintenant pourquoi...)

    Et tout récemment, j'ai découvert les patrons C'est Dimanche réalisés par une communauté de Soeurs: http://cestdimanche.canalblog.com/

    grâce à Mon Petit Bazar (note du 28 septembre 2009: http://1petitbazar.canalblog.com/archives/mon_bazar_en_couture____/p10-0.html )

     

    Je suis allée faire un tour sur le blog collectif des admiratrices de C'est Dimanche http://cestdimanchefans.canalblog.com/ et convaincue j'ai commandé sans plus tarder les patrons Oslo et Sofia (oubliant tous mes échecs).

    Et j'ai bien fait! J'en profite pour remercier Sylvie Dusoulier indispensable pour une débutante comme moi: http://www.coupecouture.fr/

    Je n'ai réalisé qu'une Sofia pour l'instant et Le résultat est très très encourageant:

    D'abord je suis allée jusqu'au bout (et en quelques semaines seulement!) et ma tunique est très jolie et les finitions sont pas mal du tout!

    J'ai quand même fait quelques erreurs de débutante:

    - mon tissu étant à motif j'ai voulu me lancer dans l'ajout d'une bande sur le devant avec des rayures horizontales mais comme la coupe du modèle Sofia est évasée cela ne rendait pas bien du tout. J'ai donc du retailler le devant.

    -j'ai utilisé un fil de mauvaise qualité qui cassait sans cesse pendant toute une soirée

    -j'ai cousu l'intégralité d'une manche à l'envers.

    -mon biais maison n'était pas parfaitement droit

     

    Le tissu choisi est teint à l'indigo de manière traditionnelle au Bénin par la méthode du tie and dye. Je le trouve magnifique et j'ai attendu des mois et des mois avant de l'utiliser.

    C'est Mon Petit Frère qui a voyagé au Bénin qui me l'a ramené.

    J'avais découvert l'indigo du Bénin par un article paru dans Marie Claire Maison:

    MCM.jpg


    Puis plus tard dans ce magnifique livre dont j'ai déjà parlé:

    61k2BbHEoYL._SS500_.jpg

     

    Pour finir de parler de la tunique, j'ai réalisé un modèle B du patron Sofia, avec le biais mais sans le noeud. J'ai cousu le pli sur une dizaine de cm environ au point d'ourlet invisible, j'ai rallongé le corps de 10cm, les manches de 8cm avec pose de biais pour ne pas les raccourcir par un ourlet.

    Ma note a été longue (je ne suis pas si souvent satisfaite de mes petites réalisations), voici enfin les photos de la tunique:

    tuniqueBenisoise.jpg

     

     

    P1060742c.JPG